François Hollande annonce la prolongation du dispositif Pinel

C’est à l’occasion d’un déplacement en Seine-Saint-Denis sur la thématique du logement que le Président de la République, François Hollande, a annoncé la prolongation du dispositif Pinel jusqu’à fin 2017, confirmant le discours de l’actuelle ministre du Logement, Emmanuelle Cosse.
Le dispositif de soutien à l’investissement locatif devait s’éteindre au 31 décembre 2016 ; mais grâce à son impact sur les ventes de logements neufs et donc sur toute la construction neuve, sa durée de vie est prolongée d’une année.
En effet, alors que le secteur du logement neuf a amorcé une sortie de crise avec des permis de construire accordés et des mises en chantier à nouveau dans le vert en ce début d’année, François Hollande a répondu à l’appel des professionnels. Les promoteurs immobiliers en tête, mais aussi tout le secteur du BTP, comme la Fédération Française du Bâtiment, réclamaient un prolongement de la loi Pinel notamment.
Un appel entendu par le Président de la République. Dans son discours, François Hollande a notamment parlé des 50 000 logements neufs vendus grâce à ce dispositif, un chiffre en hausse de + 45 % des ventes aux investisseurs en 2015. « Ce mécanisme qui marche et qui marchera encore sera prolongé jusqu’au 31 décembre 2017 » a annoncé le Président de la République. De quoi apporter de la visibilité aux promoteurs immobiliers, a précisé François Hollande.
Pour rappel, la mesure se veut très incitative pour les investisseurs puisqu’elle permet une réduction d’impôts jusqu’à 21 % du prix d’achat d’un logement neuf pour louer, soit jusqu’à 63 000 €, étalée sur 12 ans.
Si le dispositif Pinel a un coût pour le budget de l’Etat, environ 200 millions d’euros, la bonne santé du BTP pourrait permettre une hausse de 0,2 % du PIB cette année, mais aussi le maintien de milliers d’emplois, selon les prévisions de la FFB.
Retour